La Lainière de Wazemmes
Image d'illustration
Revenir aux articles

Les différents points de tricot 

Comme vous le savez sûrement, un point en tricot est composé d’une alternance de mailles endroit et de mailles envers, selon les différents rangs et les différentes mailles d’un projet. Alors une fois que vous maîtrisez la maille endroit et la maille envers, vous pouvez considérer que vous êtes prêt(e)s à exécuter tous les types de points qui existent ! À travers cet article, nous allons faire un petit tour d'horizon des différents points de tricot que l'on peut réaliser avec un fil de laine, des plus communs au plus originaux. 

Les points de tricot les plus courants 

Il existe 3 types de points de tricot très connus et qui comptent parmi les plus utilisés par les personnes qui tricotent du fil de laine. 

Le point mousse

Tout d’abord, le point mousse qui est composé exclusivement de mailles à l’endroit et qui est le point désigné comme le plus simple en tricot. D'ailleurs, c'est l'un des premiers points à apprendre quand on commence le tricot car la technique est relativement simple à maîtriser. Il est donc idéal et à privilégier pour les débutants. Une personne débutante peut, par exemple, s'exercer et s'entrainer aisément à réaliser le point mousse pour sa première réalisation. Le travail final ne sera pas des plus originaux visuellement mais il sera réalisé correctement et sans trop de difficultés techniques. Si vous débutez dans le tricot, nous vous recommandons aussi de lire notre article sur les fils et laines pour commencer le tricot.  

Le point jersey

Ensuite, il y a le point jersey, également un grand classique et basique en tricot. il consiste à tricoter un rang de mailles à l'endroit puis un rang de mailles à l'envers. C’est aussi le point usuellement utilisé pour vous donner les indications de la quantité de pelotes dont vous aurez besoin pour un prochain travail ou projet. Comme pour le point mousse, la technique est relativement simple à assimiler. De cette manière, nous pouvons également conseiller aux débutants d'utiliser le point jersey dans leurs premières créations telles que des écharpes, des couvertures ou encore un pull, pourquoi pas, pour les plus confiants ! 

Le point de riz

Enfin, parmi les points les plus courants que l'on peut retrouver en tricot, vient le point de riz. Ce dernier consiste à monter les mailles puis à alterner sur tout le rang, une maille à l'endroit puis une maille à l'envers,...et à répéter ainsi jusqu'à la fin de la réalisation du travail. Grâce à la magie d'internet et à la volonté de milliers de créateurs dévoués, vous trouverez plein de vidéos explicatives pour vous apprendre, étape par étape, comment réaliser la technique du point de riz (et toutes les autres aussi !). 

Les autres types de points de tricot

Malgré le fait que les 3 points cités précédemment soient les plus courants, il en existe d’autres, un peu moins connus, mais pas forcément plus compliqués à maîtriser.

Le point de blé

Tout d’abord, il y a le point de blé. Il s'agit de tricoter les mailles comme elles se présentent, donc à l'endroit ou à l'envers, puis de les contrarier de temps en temps. Par exemple, 1 rang sur 3, si votre maille se présente à l’endroit, vous la tricotez à l’envers et inversement. 

Le point godron

Puis, il existe également le point godron. Ce point consiste à tricoter les premier, troisième, quatrième et sixième rangs à l’endroit et de tricoter le deuxième et le cinquième rang à l’envers. Ce processus répète toujours ces six rangs jusqu’au bout de votre projet. À noter que ce point donnera un rendu très élastique à votre ouvrage !

Les points ajourés 

Les points ajourés sont aussi fréquemment utilisés et sont de plus en plus tendances. En effet, on retrouve souvent cet effet ajouré sur des pulls amples, des tops mais aussi sur des accessoires de décoration comme des rideaux ou des chemins de table. Cela donnera à vos ouvrages un aspect un peu bohème et une texture plus légère. 

Et quels points utiliser pour les extrémités ?

Les points de tricot utilisés le plus fréquemment pour réaliser les extrémités d'un ouvrage tel qu'un pull sont des côtes. Il existe plusieurs types de côtes mais les plus connues restent les côtes 1/1 et les côtes 2/2.  

Les côtes 1/1

Pour tricoter des côtes 1/1, il suffit de tricoter votre premier rang comme suit : une maille endroit, une maille envers, une maille endroit,... jusqu’à la fin du rang. Puis, pour tous les autres rangs, il faudra tricoter les mailles comme elles se présentent. 

Les côtes 2/2

Quant aux côtes 2/2, le principe reste le même ! Vous devrez simplement, pour le premier rang, tricoter non pas une mais deux mailles endroit puis deux mailles envers puis deux mailles endroit,...jusqu'à la fin du rang. Ensuite, pour tous les autres rangs, vous n’aurez qu’à tricoter les mailles comme elles se présentent ! 

Pour les plus expérimenté(e)s d'entre vous...

Au-delà des points et des côtes basiques que l'on peut réaliser avec un fil de laine, il existe des points plus techniques, comme le point jacquard ou les torsades, pour les tricoteuses et tricoteurs qui présentent un niveau plus avancé en tricot. 

Le point de jacquard

Le point de jacquard consiste à tricoter en jersey endroit en changeant de couleur de manière à former le dessin représenté sur une grille qui agit comme un guide pour faire votre réalisation. Vous pouvez d'ailleurs choisir parmi des modèles proposés sur internet ou bien sur des catalogues, ou encore dessiner votre propre motif et laisser parler votre fantaisie. Chaque case de la grille représente une maille et un rang. La grille est accompagnée d'une légende qui indique la correspondance des coloris. Il faut lire la grille en commençant par le bas, de droite à gauche pour chaque rang sur l'endroit de l'ouvrage, de gauche à droite pour chaque rang sur l'envers. Attention cependant, les techniques de tricot utilisées pour le point de jacquard varient en fonction de l'importance du dessin que vous souhaitez représenter sur votre ouvrage. 

Les torsades

Les torsades s'obtiennent en tricotant des mailles croisées. Les petites torsades de 2 mailles se tricotent très facilement et ne nécessitent pas d'aiguille à torsade. - 2 mailles croisées à droite : Tricotez la 2ème maille de l’aiguille gauche à l’endroit par devant, puis tricotez la première maille à l’endroit normalement. Lâchez les 2 mailles ensemble. - 2 mailles croisées à gauche : Tricotez la 2ème maille de l’aiguille gauche à l’endroit par derrière, puis tricotez la première maille à l’endroit normalement. Lâchez les 2 mailles ensemble.

Une torsade de 3 mailles ou plus nécessite une aiguille à torsade

Si vous décidez de vous challenger avec ces derniers exemples, nous vous conseillons vivement de regarder une vidéo explicative pour apprendre et vous aider à réaliser la technique. Il est également nécessaire de vous armer de patience et de détermination car tout apprentissage prend du temps lorsqu'on tricote.  

Il existe encore beaucoup de points différents que nous n'avons pas décrits dans cet article comme le point de sable, le point tweed, le point d'Eglantine et bien d'autres encore... Tricoter avec des techniques différentes présente plusieurs avantages, il vous permet notamment de varier les rendus mais aussi d'apporter à chacun de vos ouvrages, une texture et un relief différents.

Envie d'essayer de nouveaux points en tricot ? 

UN CONSEIL, UNE QUESTION PLUS PRÉCISE À NOUS POSER ?

Vous pouvez nous contacter en message privé via nos réseaux sociaux Facebook et Instagram, ou bien par l'intermédiaire de la bulle de discussion qui se trouve en bas à droite de votre écran en ce moment même. Vous avez également la possibilité de nous joindre par mail à lainieredewazemmes@gmail.com ou par téléphone au 03.20.57.09.46.

À bientôt, pour de nouveaux conseils sur le tricot, avec La Lainière de Wazemmes ! 

Ecrit par Pia le mardi 19 avril 2022 à 16:35, dans Conseils .

Autres actualités en lien

15.05.2022

Nos indispensables pour commencer le tricot

14.06.2023

8 bonnes raisons de tricoter ou crocheter

15.03.2023

Bien choisir ses aiguilles à tricoter